• OS : Un après-midi... catastrophique. [Shin, Shizuka & Enola]

     1 an et trois mois avant le présent.

    Tout commence dans le laboratoire caché de la maison de la famille Nane, ou deux personnes se trouvaient.

    La première, Shizuka Nane, faisait des expériences avec deux fioles, toutes deux remplies d'un liquide violet non identifié.

    La seconde, Enola, la regardait faire.

    "Ecoute Enola, commença Shizuka, si tu comptes me regarder comme ça tout l'après-midi, part.

    - J'observe et j'apprends, relax, Shiz'.

    - Tu n'as pas le droit de m'appeller comme ça, criminelle."

    Enola soupira. L'autre ne la regardait même pas quand elle lui parlait, concentrée. Elle articulait ses phrases méthodiquement, comme si elle avait prévu cette conversation. La voleuse prit parole :

    "Je sais que je n'ai pas été irréprochable par le passé. Mais j'ai changé. Grâce à Shin.

    - Laisse mon frère en dehors de ça. Tu as quand même voulu nous tuer.

    - J'y ai été forcée !"

    Shizuka versa un liquide dans l'une des deux fioles. Puis attrapa un tournevis, qui traînait par là. Et le pointa vers la gorge d'Enola.

    "Ne t'avise pas de lui faire du mal. Ou tu le regretteras, crois-moi."

    Sa camarade déglutit bruyamment. Il n'y avait que Shizuka pour faire peur à quelqu'un avec un tournevis. Elle leva les mains en signe d'accord. Shizuka reposa son outil, et repris un des fioles en main.

    "Peut-être qu'avec plus de... réfléchit-elle à voix haute"

    Enola faisait le tour du laboratoire, s'interrogeant sur le fonctionnement de plusieurs objets, puis se réapprocha de la soeur de Shin.

    "Je peut t'aider ? Proposa-t-elle.

    - Pas même dans mes pires cauchemars."

    La voleuse se mordit la lèvre inférieure. Se prendre une réplique cinglante en pleine figure n'était pas bon pour son estime de soi. Elle recula.

    L'autre ne réagit pas. Elle ne réagit pas non plus quand Enola se prit les pieds dans les fils d'une de ses machines. Ni quand, en voulant se relever, elle s'appuya contre un bouton de son invention.

    Elle ne se leva que quand une forte lumière et un bruit assourdissant envahit la pièce. Shizuka fit un geste d'au revoir de la main à Enola.

    Puis se rendit compte de la machine dans laquelle la jeune fille était tombée.

    "Qu'est-ce que je vais dire à Shin ? Grommela-t-elle"

    Shizuka jeta un coup d'oeil à la date affichée sur un petit écran de sa machine à voyager dans le temps.

    "Dame Enola au Moyen-Âge... murmura-t-elle pour elle-même."

    Et elle prit quelques notes, et retourna à son expérience.

    • • •

     

    "Shizuka ?"

    Visiblement, Shin venait de rentrer du lycée. Sa soeur sortit précipitamment du laboratoire, et arriva dans l'entrée de la grande maison.

    "Salut Shin !

    - Qu'est-ce que tu as fait aujourd'hui ?"

    Elle hésita quelques secondes avant de répondre.

    "J'ai envoyé ta petite amie au Moyen-Âge."

    Le garçon écarquilla ses yeux et bégaya.

    "M-mais b-bordel Shizu-u ! C-ce n'est pas drôle de m-me faire des frayeurs pareilles !"

    La jeune fille pencha la tête sur la droite, un signe d'incompréhension. Il se rendit alors compte qu'elle disait la vérité.

    "SHIZUKA SERIEUSEMENT ? Hurla-t-il. MAIS POURQUOI ?!"

    Elle haussa les épaules.

    "Elle s'est pris les pieds dans les fils de ma machine.

    - MAIS TU AURAIS PU LA PREVENIR !!

    - Elle ne m'avait rien demandé. "

     

    Sans tenter de plus raisonner sa sœur, Shin se rua dans une des pièces de la maison. Elle le suivi du regard, le regardant courir de pièce en pièce, rassemblant des objets.

     

    Des habits de l'époque, une carte, des pièces, et une besace. Son frère allait donc rejoindre sa petite amie.

     

    Quand il descendit dans le laboratoire, Shizuka le suivi, et le regarda partir, en réfléchissant.

     

    "Je devais le prévenir avant ou après que je pouvais la faire revenir ?"

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment



    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :