• Seishin

  • Je me baladais en ville. Rien de bien spécial quand on me téléporta. J'était face à 7 grandes personnes que je connaissait trop bien. Les 7 jugements.

    - Seishin,nous t'avons convoqués pour être l'esprit de quelqu'un. -Me dit le jugement numéro 1.

    - Attendez quoi ?! -Commençais-je.

    - Ton "détendeur" sera ton maître. Il s'appelle Alexandre Genkishi. Apprenez à vous entendre tout les deux. -Me dit le jugement numéro 3.

    Un collier avec un pendentif rouge apparaissait devant moi. Je ne comprenais pas ce qui m'arrivais. Une lumière m'aveugla puis plus rien. Le trou noir.

    Je regardais le collier que l'on m'avait offert. A quoi ça va me servir ? Je n'avais pas besoin d"un collier. Je remarquais quelque chose,cette pierre. Le pendentif du collier était un rubis j'en était certain ! Je pris le collier et partit voir une personne spécialisé en pierres précieuse. Une fois arrivé chez lui,je toqua. Il m'ouvrit et me demanda ce que je venais faire ici. Je lui expliqua la raison de ma venue. Il me laissa entrer et partit dans une pièce pour contrôler mon collier. Je me m'assis sur une chaise devant son bureau.

    - Ton pendentif et bel et bien un rubis. -Commença-t-il.

    Je le savais !

    - Il contient une source de vie. -Fini-t-il.

    - Comment ?! - Hurlais-je abasourdis.

    - Un esprit. -Reprit-il.

    Un esprit...Je connais bien ce genre de créature. Ils sont tous horribles. Pire que des faucheuses ou des démons. Enfin...je ne suis pas mieux placé pour  parler...surtout après mes actes.

    - Et...tu sais quel genre d'esprit c'est ? -Demandais-je.

     - Pas vraiment... -Dit-il.

    J'hésita un moment. Je pris le collier,le remercia et partis. Il y avait donc quelque chose dans ce collier...

    Plusieurs années plus tard je réussi à trouver le seul et unique moyen de faire sortir cet esprit de ce collier. Je connaissais son nom aussi. Je répéta Seishin réveille-toi trois fois dans ma tête. Un petit fantôme se matérialisa devant moi.

    ♠♠♠

    L'inspiration à bien voulus de moi '^'

    La suite arrivera patience~


    2 commentaires
  • L'au-delà,un monde sombre ou il fait tout le temps nuit. Pourquoi l'appeler ainsi ? On dirait que l'ont vit dans le royaume des bisounours. J'ouvre difficilement les yeux. J'ai un mal de crâne atroce. Je ne me souviens même plus de ce qu'il s'est passé...hier ? Je regarde autour de moi mais ne reconnais gère l'endroit. C'était vieux,délabré,abandonné et désordonné. Il faisait froid et on dirait que la température ne faisait que chuter. Je sortit du lit auquel j'était allongé. Je parcourus la maison et je tombais sur quelques toiles d'araignées ce qui ne me surprenais pas. En sortant je pus remarquer une forêt. J'était donc dans un lieu abandonné. Je m'aventura dans la forêt et y senti une certaine odeur. Odeur que je connait trop à mon gout. Je m'approcha de l'odeur et y vit un cadavre. Je n'était pas très surpris d'en voir un. Je m'approcha du corps. Je ne pus m'empêcher de sourire.

    - Il ne fallait pas s'y aventurer mon gars -Souriais-je.

    Ces pauvres humains. Ils cherchent l'aventure en terre inconnus en se disant qu'ils allais ramener un trésor mais ils y reviennent jamais.

    C'est le prix à payer quand on rentre dans ce monde. Les gens de l'autre monde qui s'y aventurent n'y reviennent jamais. Le mieux est de rester dans son fauteuil à regarder le journal de 20h. Je ne faisait pas très peur vu mon apparence fantomatique. J'était un petit fantôme aux yeux noirs avec une couronne sur la tête. Non je ne suis pas un roi. Ni un prince. Je suis juste un fantôme. Un esprit plutôt. Je suis un esprit vagabond. Nous sommes des créatures horribles. Nous aimons la chair qui s'ouvre au contact de d'objets tranchants,les cris de douleurs,les larmes et surtout le sang. Mon nom est Seishin mais ce ne sera pas la 1ère fois que vous l'entendrez. Je me baladais dans la forêt. Puis une question apparaissait dans ma tête. Quel jour on est  ? Je me dépêcha de trouver la ville. Une fois arrivé je me précipita vers une dame.

    - Excusez-moi mais savez-vous quel jour sommes nous ? -Demandais-je.

    - Nous somme le 2 juin 2000. -Me répondit-elle aimablement.

    - Merci. -Répondis-je.

    Nous sommes donc le 2 juin.

    ♠♠♠

    Vuala C:

    C'est très court je sais mais la suite sera un peu plus longue :3 


    2 commentaires